Voici ma boîte à outils de développement WordPress sur Ubuntu

  • Bluefish : éditeur de code avec toutes les fonctionnalités qui vont bien. Pour ceux d’entre vous qui utilisez Notepad++ sur Windows, c’est l’équivalent Linux, bien que gedit fasse aussi l’affaire.
  • Git : on ne le présente plus.
  • GitKraken : client git multi-plateforme très simple à prendre en main. Il ne dispense cependant pas de connaître les bases de git pour comprendre ce que l’on fait. La dernière version intègre un éditeur de code.
  • Kdiff3 : comparateur de fichiers et dossiers au look délicieusement suranné et aux fonctionnalités redoutablement efficaces.
  • Poedit : générateur de fichiers langues bien connu.
  • Filezilla : l’incontournable client ftp.
  • DeployHQ : service en ligne de déploiement automatisé à partir d’un dépôt git. Il est maintenant payant mais j’ai eu la chance de m’y inscrire à son lancement et j’ai toujours un compte gratuit (bien que limité à un seul projet, cela suffit à mes besoins).
  • Virtualbox : moteur de machine virtuelle bien connu.
  • Ubuntu / Apache 2 / MySql / Php : le socle LAMP que j’utilise aussi pour son client ssh natif (c’est quand même plus cool que sous Windows :-)
  • Pngout pour le plugin wordpress EWWW Image Optimizer.

Pour aller plus loin, il va maintenant falloir mettre en place une chaîne de fabrication automatisée à base de composer, node.js, yarn etc. et notamment remplacer DeployHQ. Depuis peu, mon hébergeur o2switch propose de créer des dépôts Git, donc ça devient très intéressant de gérer le déploiement localement à l’hébergement en synchronisant les dépôts.

Tags :

Classés dans :