Cette liste de mes morceaux préférés de musique classique évoluera au fil du temps et s’enrichira également de nouveaux commentaires au fil de mes découvertes de chaque morceau.

Johann Sebastian Bach

Jean-Sébastien Bach fut en avance sur son temps et il révolutionna la musique avec une nouvelle façon d’accorder les instruments qui offrait plus de possibilités. Il a également produit des chefs-d’œuvre dans des contextes variés, de l’orgue jusqu’à l’orchestre symphonique en passant par la musique de chambre.

La toccata et fugue en ré mineur

« Il était une fois l’homme… » :-).

La toccata et fugue en ré mineur

L’air de la suite n°3 pour orchestre

Cette interprétation par le Croatian Baroque Ensemble & Catherine Mackintosh est plus rapide qu’habituellement et c’est une excellente idée ! L’ensemble est bien moins apathique que dans les interprétations des années 70 ou 80.

L’air de la suite n°3 pour orchestre de Bach

Adagio en ré mineu

Magnifique interprétation d’Anne Queffélec. Remarquez notamment comment elle joue de la main gauche les trois premières mesures.

Adagio en ré mineur de Marcello et Bach

Wolfgang Amadeus Mozart

Adagio du concerto n°23 pour piano

Adagio du concerto n°23 pour piano

Concerto n°21

Concerto n°21

Notez que le chef d’orchestre conduit avec un crayon et non une baguette.

Premier mouvement de la symphonie n° 40

Premier mouvement de la symphonie n° 40

Ludvig von Beethoven

Sonate au clair de lune

La sonate au Clair de lune de Beethoven

Frédéric Chopin

Nocture opus n°9

Nocturne op.9 No.2 de Chopin

Johannes Brahms

Les danses hongroises

Les danses hongroises

Georg Friedrich Haendel

Sarabande

Franz Liszt

Rêves d’amour n°3

Rêve d’amour n°3 de Liszt

Rhapsodie hongroise n° 2

Rhapsodie hongroise n° 2

Gioachino Rossini

Le barbier de Séville (ouverture)

Remo Giazotto

Adagio en sol mineur

Adagio en sol mineur d’Albinoni

Il s’agit du fameux Adagio qui n’a pas été composé par Albinoni mais par Remo Giazotto en 1945. Il s’est cependant inspiré de deux idées thématiques et d’une basse chiffrée empruntées à une œuvre de Tomaso Albinoni. Ce dernier n’est donc pas étranger à la beauté du morceau. Et comme l’essentiel de son œuvre a été détruite lors du bombardement de Dresde en février 1945, c’est un juste retour des choses que cet hommage soit devenu célèbre.

Piotr Ilitch Tchaikovsky

La valse des fleurs

Capriccio italien op. 45

Le lac de cygnes

Maurice Ravel

Boléro

Le Bolero de Ravel par le Seoul Philharmonic Orchestra

Antonin Dvorak

Symphonie n°9

Antonin Dvořák Symphonie N° 9 « Du Nouveau Monde ». Münchner Philharmoniker, conduit par Celibidache, 1991 – 39’21 » pour l’allegro con fuoc

Mon morceau de musique classique préféré. Cette interprétation du grand Celibidache est une merveille. Rien que de le regarder conduire son orchestre vaut le détour.

Notez en 27 :28 la réaction de Celibidache quand il remarque après deux notes que l’entrée des violons est trop rapide. Il fronce les sourcils, leur fait signe de la main et, pointant sa baguette du doigt leur rappelle que c’est lui qui conduit l’orchestre et qu’il faut le regarder.

En 36 :26, les bois arrivent un peu trop fort, remarquez alors le signe de tête et le sourire de Celibidache quand ils reprennent correctement.

Quelle oreille et quelle maîtrise !

Voici les différents morceaux de la symphonie :

  1. Adagio – Allegro molto 00 :54
  2. Largo, 12 :56
  3. Scherzo/Molto Vivace 29 :55
  4. Allegro con fuoco 39 :22

Une autre interprétation très intéressante par l’orchestre de Radio France dirigé par Marzena Diakun.

Carl Off

Carmina Burana

Carmina Burana de Carl Orff par le Koninklijke Chorale Cæcilia

Samuel Barber

Agnus Dei

Tags :

Classés dans :